Coup de coeur roman ados

14 décembre 2015

Aussi loin que possible de Eric Pessan (École des Loisirs 2015) > dispo ?

Aussi loin que possible

Petit roman sur la fugue en mode marathon de deux ados, Tony et Antoine. Un beau matin, au lieu d’aller au collège, ils se mettent à courir, courir, courir… Ils ne s’arrêteront que le soir pour recommencer le lendemain et les jours suivants. Que fuient-ils ? Un père violent et une mère absente pour Antoine, et une menace d’expulsion pour Tony l’ukrainien.

C’est un roman singulier, un roman plaisant sur une belle amitié entre deux adolescents.

Magali.


Coup de coeur roman ados

10 décembre 2015

Dysfonctionelle de Axl Cendres (Sarbacane 2015) > dispo ?

Dysfonctionelle de Axl CendresUn livre magnifique de tolérance et d’amour, écrit avec humour parfois noir, parfois féroce.

Vous y découvrirez la vie de Fidèle alias Fifi, alias Bouboule et de sa famille dans le bar « Le bout du Monde » de Belleville. Vous ferez la connaissance du père (toujours au mauvais endroit au mauvais moment) de la mère (qui fait des allers/retours à l’asile) et des frères et sœurs de Fifi aux prénoms poétiques : Maryline, Jésus, Alyson JR, Dalida…

Lisez-le, vous passerez un moment merveilleux !

Magali.

P.S : Axl Cendres a également publié La drôle de vie de Bibow Bradley, lauréat de la Pépite du Roman Ado Européen du Salon du Livre de Montreuil 2012. Et Dysfonctionelle était sélectionné en hors-catégorie au Pépites de Montreuil 2015


Coup de coeur roman

8 décembre 2015

D’ailleurs les poissons n’ont pas de pieds de Jon Kalman Stefansson > dispo ?

stefanssonLa séparation avec sa femme avait poussé Ari à fuir son pays l’Islande. Quelques années plus tard, il  est de retour car il  s’inquiète pour son père. Ce voyage en Islande est l’occasion de revenir sur son enfance et l’histoire de sa famille.  Il remonte celle-ci sur trois générations, toutes liées à la pêche, la seule activité possible à Keflavik, ce port perdu où « s’oppose la raison, le vent et la lave… » Mais l’intrigue de ce livre est une trame, presque un prétexte, utilisée par l’auteur pour partager de nombreuses réflexions sur le monde et les hommes. C’est une lecture très particulière, un roman remplit de poésie et de philosophie, qui invite à la réflexion. L’écriture est magnifique, je vous laisse apprécier  :

« A la fois excuse et justification de notre existence, à la fois provocation, accusation et cri, en dépit des paradoxes irréconciliables qui habitent chaque être humain, l’art est ce qui nous permet de vivre sans sombrer dans la folie… »

Un très beau roman, écrit par l’auteur islandais qui nous avait déjà beaucoup séduit avec sa trilogie : Entre ciel et terre, La tristesse des anges et Le coeur de l’homme. C’est un livre qui ne se dévore pas mais qui se déguste.

Laure.


Coup de coeur roman

30 novembre 2015

Miniaturiste de Jesse Burton (Gallimard, 2015) > dispo ?

miniaturisteAvant d’entreprendre l’écriture de son premier roman, Jessie Burton ne connaissait rien ou presque de l’Amsterdam du XVII siècle. Trois ans plus tard, elle et son Miniaturiste, sont de véritables phénomènes littéraires en Angleterre, leur île natale mais aussi dans le monde entier grâce au travail de 34 traducteurs !

Le point de départ de ce formidable roman se trouve au Rijksmuseum d’Amsterdam. C’est une maison de poupée, superbe réplique de la demeure d’une certaine Petronella Oortman, qui va charmer Jessie Burton au point d’en faire le personnage central de cette fresque historique.

maison-de-poupee_5323461
Petronella devient alors Nella, une jeune campagnarde de 18 ans qui rejoint Johannes Brandt dans sa demeure au bord des canaux : elle vient d’être mariée à ce riche marchand qui n’a pas encore honoré l’union, pressé par un voyage d’affaire au bout de l’Europe. Nella est accueillie par sa belle-sœur Marin, une revêche célibataire et par ses deux domestiques : l’effrontée Cornélia et l’exotique Otto.

Les jours passent, Nella, délaissée par son mari, parcourt sa nouvelle demeure, glaciale et énigmatique. En guise de cadeau de mariage, Johannes offre à son épouse une maison de poupée, représentant leur propre intérieur, que la jeune fille entreprend de décorer grâce aux talents d’un miniaturiste. Les troublantes créations de l’artisan amènent Nella à lever peu à peu le voile sur les mystères de la maison des Brandt, mettant au jour de dangereux secrets. Prédictives ou révélatrices, les miniatures parlent, trahissent, et entraînent Nella dans une quête palpitante.

Les drames et les vengeances se succèdent, l’atmosphère de la société Amstellodamoise est envoutante et les personnalités se révèlent. Une lecture délassante et passionnante.

Aurélie.


Coup de coeur roman ados et musique

24 novembre 2015

Quelqu’un qu’on aime de Séverine Vidal (Sarbacane, 2015) > dispo ?

Quelqu'un qu'on aime, de Séverine VidalConnaissez-vous Pat Boone ? Ce chanteur connut ses grands succès dans les années 50. Son concurrent le plus direct : The King : Elvis Presley.
C’est sur les traces de cet ex-star du rock’n roll que partent Matt et son grand-père Gary, atteint d’Alzheimer. Un véritable road trip à l’américaine est prévu en suivant la tournée de l’année 1958 ainsi que les souvenirs de plus en plus filant de Gary. Mais avant même le départ, le duo se transforme en trio avec l’arrivée d’Amber, la fille de 18 mois de Matt puis à l’aéroport, ils se retrouvent finalement à 5, rejoints par Antonia et Luke.

Chacun des personnages fuient plus ou moins quelque chose et à eux 5, ils vont former une drôle de famille mais une famille qu’ils se sont choisis !
Les points de vue se succèdent, chacun se livrant sur ce voyage hors du temps qui les transformeront à jamais.

Un roman intergénérationnel fort, aux personnages attachants.

Gwenaëlle G.

Terminons par une petite compil de Pat Boone :


Coup de coeur roman ados

21 novembre 2015

Janis est folle de Olivier Ka (Rouergue, 2015) > dispo ?

Janis est folleTitouan, 15 ans, et Janis, sa mère, sont en cavale depuis que Janis a incendié l’appartement dans lequel ils vivaient. Habitué depuis toujours aux déplacement fréquents dus à l’instabilité de sa mère, Titouan est déscolarisé, solitaire. Il ne vit que pour sa mère qu’il soutien comme il peut. Mais après l’incendie de leur appartement tout change, il y a comme une urgence à fuir ? Mais fuir quoi ? De braquages en courses-poursuites, ils foncent ensemble jusqu’à la tragédie, après la révélation du secret familial qui les a menés à vivre en marge de la société.

Un road trip intime superbement bien écrit où on suit les dérives de la mère et du fils en se demandant jusqu’où il pourront aller.

Magali.


Coup de cœur roman

17 novembre 2015

Et je danse aussi d’Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat (Fleuve éditions, 2015) > dispo ?

ob_251e26_et-je-danse-aussi1Pierre-Marie est un écrivain en panne d’inspiration qui commence à s’ennuyer tout seul dans sa grande maison jusqu’à un mail qui va tout bouleverser. Son auteure, une certaine Adeline Parmelan lui envoie un paquet par la poste avant de se rétracter et de demander à Pierre-Marie de ne pas l’ouvrir…

Après U4 et son écriture à 16 mains (lire notre article), voici un roman à 4 mains ; l’aventure a commencé par un mail de Jean-Claude Mourlevat à Anne-Laure Bondoux. Ils se sont tous les deux pris au jeu de ce roman épistolaire 2.0. Cela donne un ouvrage au ton d’abord léger puis qui prend une toute autre tournure quand le paquet est finalement ouvert.

L’éditeur nous présente le livre comme un livre donnant envie de chanter, de boire du schnaps et des tisanes, de pleurer, de rire, de pédaler en bord de mer, de refaire votre terrasse… En résumé, c’est un roman qui fait se sentir bien !

Gwenaëlle G.

Découvrez aussi le portrait des deux auteurs reçus par François Busnel à la Grande Librairie.

Si vous aimez les romans épistolaires 2.0, découvrez aussi le roman de Daniel Glattauer, Quand souffle le vent du Nord (Lire notre article).