Conférence d’Antoine Sfeir

4 décembre 2015
Antoine sfeir / crédit photo : Le télégramme
Crédit photo : Le Télégramme

Les Bibliothèques et la Direction de l’Action Citoyenne de la ville de Saint-Brieuc ont invité Antoine Sfeir mardi 24 novembre pour une conférence sur le Décryptage de l’actualité au Proche Orient, dans le cadre de la Semaine de Solidarité Internationale. 11 jours après les attentats de Paris, cette conférence a pris une résonance particulière. Les 400 places de la salle du Grand Léjon au Palais des Congrès l’Equinoxe ont à peine suffi à accueillir un public désireux de comprendre et d’échanger. Antoine Sfeir, journaliste, politologue, fondateur des Cahiers de l’Orient, a questionné et expliqué notre actualité et celle du Proche Orient. Une carte de la région, un rappel historique, une présentation des populations et de leurs religions, la définition et l’étymologie de certains mots… autant de connaissances qu’Antoine Sfeir nous a apportées en leur donnant du sens, parce que « tout commence par la connaissance ».

(Ré)écouter l’intégralité de la conférence :


> empruntez les livres d’Antoine Sfeir

> visitez son site

Publicités

Spectacle : L’homme peureux et les sept géants

1 décembre 2015

l_homme-peureux1-01b08

Spectacle L’homme peureux et les 7 géants avec la conteuse Guylaine Kasza et la Compagnie Carnets de voyages
Contes traditionnels afghans collectés en Afghanistan en 2005

Samedi 12 décembre à 15h
Bibliothèque Albert Camus
A partir de 6 ans sur inscription au 02 96 01 20 91
(dans la limite des places disponibles)

« Il entendit des grelots tinter dans la nuit… zang, zang… Dans la pénombre, il distingua quelque chose de si monstrueux, de si gigantesque, que tout paniqué il courut se réfugier dans le poulailler tout proche. »

kazcaAujourd’hui, la conteuse voyageuse se fait passeuse.
Une bouche après avoir été une oreille attentive !
Une bouche après avoir été une oreille attentive !
Guylaine Kasza raconte ici des histoires ancestrales recueillies lors de ses voyages en Afghanistan.

Ces contes ont été mis en bouche il y a bien longtemps et continuent d’être racontés dans les villages de l’Hindü Kush, chez les Turkmènes au bord du fleuve de l’Amour Daria ou dans la vallée du Panshir.

Là-bas comme ici ou ailleurs on aime, on fait la guerre, on traverse des montagnes pour trouver l’oiseau qui chante la vérité. On y apprend le sens des valeurs humaines. On y entend aussi la poésie, la malice. Le Fou et le Sage se côtoient pour nous raconter la vie, l’espoir.


Rencontre avec Marcus Malte

27 novembre 2015

Marcus Malte était l’invité de la bibliothèque André Malraux, vendredi 13 novembre, dans le cadre du partenariat avec le festival Noir sur la ville de Lamballe.

Marcus Malte 1Interviewé par Alain le Flohic, le président du festival, Marcus Malte a évoqué avec humour et modestie la manière dont ses personnages s’imposent à lui, son travail sur la construction du récit et sur l’écriture. Autour des romans Les Harmoniques et Carnage, constellation, il est revenu sur les questions d’identité et de mémoire ainsi que sur les traumatismes que la guerre génère sur les survivants. Plus proche du roman noir que du policier, son œuvre, portée par une écriture poétique et percutante, utilise l’enquête policière comme un ressort pour évoquer une réalité sociale perçue par ses personnages comme individualiste et déshumanisée.

Marcus Malte 2Marcus Malte nous a fait partager un beau moment de littérature et a initié une réflexion lucide sur le monde, qui entre en résonance avec les tragiques événements survenus ce soir-là à Paris.

Suite aux attentats, le festival a dû être annulé, sur décision préfectorale. Voir à ce sujet le texte d’Hervé Sard, qui regrette que ce moment de partage et de rencontres n’ait pas pu avoir lieu, car il aurait permis d’échanger sur l’actualité avec les auteurs présents. A lire aussi le texte de John Harvey partiellement traduit ici.

> Empruntez les nouvelles et romans policiers de Marcus Malte et ses livres pour la jeunesse

> visitez le site de Marcus Malte


Conférence avec Antoine Sfeir : changement de lieu !

20 novembre 2015

sfeir 2

La conférence aura finalement lieu au Palais des Congrès et des Expositions à Saint-Brieuc, salle du Grand Léjon et non plus à l’amphithéâtre du lycée Renan comme initialement annoncé. Merci à toutes et à tous de bien noter ce changement de salle compte tenu du contexte national et d’une forte demande du public.

Où en est-on aujourd’hui dans cette région du monde ? Syrie, Irak, Yémen, État islamique… Une analyse de la situation et des éléments de réflexion sont nécessaires pour mieux comprendre des tensions qui affectent directement notre actualité. Qu’est ce qui a changé après l’accord sur le nucléaire iranien ? Qui est derrière l’Etat islamique terroriste ? Où en est-on dans la guerre entre les deux branches de l’Islam ? Salafistes, islamistes, djihadistes, quelles différences ? Retour aux fondamentaux de l’Islam. La protection des minorités en question. Quel sort est réservé aux chrétiens d’Orient ? Sont-ils menacés de disparition? Et la France dans tout cela ? Antoine Sfeir abordera toutes ces questions sans langue de bois en essayant de rendre le plus simple possible cet Orient qui nous semble si complexe.

Dans le cadre de la Semaine de la Solidarité Internationale et en collaboration avec le service Action citoyenne de la ville de Saint-Brieuc

Journaliste et enseignant, Antoine Sfeir dirige Les Cahiers de l’Orient et préside le Centre d’études et de réflexions sur le Proche-Orient ; il est également président de l’Institut libre d’études des relations internationales fondé en 1948 par René Cassin.  Il a notamment publié Vers l’Orient compliqué (2006) et L’Islam contre l’islam (2013) et dirigé le Dictionnaire géopolitique de l’islamisme (2009).

> empruntez ses livres !

> visitez son site !


Rencontre avec Marcus Malte

2 novembre 2015

Marcus Malte

En collaboration avec le festival Noir sur la ville de Lamballe, les bibliothèques accueillent le célèbre auteur de roman policier Marcus Malte autour de son œuvre et actualité éditoriale

Marcus Malte est né à La Seyne-sur-Mer en 1967. Il a fait des études de cinéma, a été musicien de rock, de jazz et de variétés. Puis il s’est lancé dans l’écriture. Il est l’une des figures de proue de la littérature policière française.

Lire nos coups de cœur sur ses derniers romans : Fannie et Freddie, suivi de Ceux qui construisent les bateaux ne les prennent pas et Cannisses

> empruntez ses livres !

> visitez son site !


Un mois de novembre très show… case à la bibliothèque Albert Camus !

1 novembre 2015

showcases 11 2015

MR ROUX
(Solo acoustique / chanson française)

Samedi 7 novembre à 16h
monsieurroux.com/

YOANN MINKOFF
(Blues)

Vendredi 13 novembre à 17h30
soundcloud.com/yoann-minkoff

SIIAN
(Musique orientale)

Vendredi 27 novembre à 17h30
siian.fr


Rencontre avec Fabienne Juhel

23 octobre 2015

Juhel 1C’est une relation au long cours qui est en train de se nouer entre le public des bibliothèques de Saint-Brieuc et Fabienne Juhel.

Après nous avoir fait le plaisir d’animer une série d’ateliers d’écriture en 2014 à la bibliothèque Albert Camus, l’écrivaine était notre invitée vendredi 16 octobre pour évoquer son dernier roman, La chaise n°14.

L’histoire s’est imposée à la relecture de OK Joe, de Louis Guilloux, avec une image : dans Saint-Brieuc tout juste libérée, on aperçoit la chaise laissée vide après qu’une femme y a été tondue en public. C’est le hors-champ de cette scène que Fabienne Juhel a voulu imaginer. Pour cela elle s’est plongée dans les documents d’archive, notamment sur ces femmes tondues et la condition des GI noirs au sein de l’armée américaine

Juhel2Un univers en apparence très éloigné de ses mondes de prédilection, à la frontière du fantastique et à la nature omniprésente. En apparence seulement parce que la poésie est toujours là, de même que certaines figures symboliques semées comme des petits cailloux par l’auteure au fil de son texte, en écho à ses précédents romans : là un renard, là un loup alpha…

En totale complicité avec le public, Fabienne Juhel a évoqué lors de cette rencontre ce qui lui tenait à cœur dans l’écriture de ce roman, mais aussi comment Louis Guilloux personnage s’est invité dans l’histoire un peu plus qu’elle ne l’avait prévu, ou encore comme il est parfois délicieux d’écrire certaines scènes, surtout lorsqu’elle laissent une place à l’optimisme et à l’humour.

(Ré)écouter l’intégralité de la rencontre :

> lire nos coups de cœur sur les romans de Fabienne Juhel : ici et

> empruntez les livres de Fabienne Juhel