Vous avez lu

16 décembre 2015

Samedi 12 décembre, notre cercle de lecteurs Vous avez lu s’est réuni à la bibliothèque André Malraux, dans une ambiance détendue. Les livres abordés ont été l’occasion de riches échanges.

Un samedi par mois, venez partager vos lectures (romans, essais, BD…) autour d’un café ou d’un thé. N’hésitez pas à nous rejoindre en cours d’année, les nouveaux venus sont toujours les bienvenus !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

> Découvrez la liste des livres dont nous avons parlé

Lors de cette matinée, nous avons évoqué la collection Raconter la vie, publiée au Seuil, qui propose de mettre en lumière la vie de gens « ordinaires », invisibles dans les medias, à travers des récits de vie. Ce projet a un objectif citoyen, exprimé sur son site :

« Raconter la vie veut répondre au besoin de voir les vies ordinaires racontées, les voix de faible ampleur écoutées, les aspirations quotidiennes prises en compte. Raconter la vie veut contribuer à rendre plus lisible la société d’aujourd’hui et à aider les individus qui la composent à s’insérer dans une histoire collective. Pour « raconter la vie » dans toute la diversité des expériences, la collection accueille des écritures et des approches multiples – celles du témoignage, de l’analyse sociologique, de l’enquête journalistique et ethnographique, de la littérature. Raconter la vie est la communauté de ceux qui s’intéressent à la vie des autres. »

 > Retrouvez  les livres de la collection dans vos médiathèques et visitez le site internet, qui propose de lire d’autres récits de vie, d’échanger autour des récits des autres ou encore d’écrire le vôtre.

Prochain Vous avez lu :
Samedi 16 janvier 2016 à la bibliothèque Albert Camus

> Voir le programme 2015-2016

Publicités

Lire et délire(s)

8 décembre 2015

Mardi 1er décembre à la bibliothèque André Malraux, Lucie, Lola, Sibylle et Mina, quatre bibliophiles, ont raconté leurs récentes lectures…

Lola est intarissable sur le T2 de Ma vie selon moi de Sylvaine Jaoui. Il y a tout pour lui plaire dans cette histoire, du rêve, de l’humour et de l’amitié.

Parmi ses derniers livres lus, Lucie accorde sa préférence à la série des mangas Baby sitters, elle aime tout particulièrement la tendresse qui se dégage des personnages.

Petite incursion vers le cinéma, Lucie nous raconte avec émotion le film muet Blancanieves, qu’elle a vu avec sa classe (lire notre coup de cœur).

Avec Sibylle, nous changeons d’univers : elle nous parle du roman fantastique L’étrange histoire de Peter Schlemihl ou l’homme qui a vendu son ombre de Adelbert von Chamisso, poète, écrivain et botaniste franco-allemand (1781-1838). Il faut s’accrocher car la lecture est parfois difficile à cause du vocabulaire assez recherché, dit-elle. Une adaptation BD existe ! (lire notre coup de cœur).

 

Du fantastique, nous passons à l’héroïc fantasy, grâce à Mina qui nous révèle son coup de cœur pour la série des Chevaliers d’Emeraude. L’action, la magie et la fantaisie, voici les ingrédients qui font rêver Mina. A noter que Mina vient d’être classée 10e sur 168 participants au concours Mangak’Armor, proposé par la Bibliothèque des Côtes-d’Armor !

Qui sait si elle n’a pas dessiné en pensant aux Chevaliers d’Emeraude ?

Entre les interventions de Lucie, Lola, Sybille et Mina, j’ai glissé les présentations de trois romans :  3 tyrans + 1 boloss = quelles vie de Davide Cali – court roman qui met en scène les moqueries parfois vécues en classe, Le formidable voyage de Missi Beaumont d’Ingrid Law – subtil mélange de drôlerie, fantastique et émotion qui tient en haleine jusqu’au bout et  Au bout des longues neiges de Jean-Cômes Noguès  – touchante histoire qui invite le lecteur à porter son regard sur les migrants.

Marie-Claire.

Prochaines séances de Lire et délire(s) : mardi 12 janvier 2016 à la bibliothèque Albert Camus et mardi 2 février 2016 à la bibliothèque André Malraux

> voir le programme 2016


Vous avez lu

28 novembre 2015

Vous avez lu, le rendez-vous des lecteurs a eu lieu samedi dernier à la bibliothèque Albert Camus. Nous avons eu le plaisir d’accueillir au sein de notre cercle très ouvert trois nouveaux membres ! Vous aussi, n’hésitez pas à nous rejoindre dans l’une ou l’autre bibliothèque, chaque rendez-vous est unique !

Voici les livres dont nous avons parlé (cliquez pour voir les résumés) :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous avons également évoqué le film Notre petite sœur de Hirokazu Koreeda sorti récemment :
Trois sœurs, Sachi, Yoshino et Chika, vivent ensemble à Kamakura. Par devoir, elles se rendent à l’enterrement de leur père, qui les avait abandonnées une quinzaine d’années auparavant. Elles font alors la connaissance de leur demi-sœur, Suzu, âgée de 14 ans. D’un commun accord, les jeunes femmes décident d’accueillir l’orpheline dans la grande maison familiale…

Ainsi que Bouquin-Bouquine, le blog des lectures de Betty : à visiter !

Prochain Vous avez lu :
Samedi 12 décembre à 11h à la bibliothèque André Malraux

> voir le programme 2015-2016


Rencontres du 3ème livre

5 novembre 2015

On les connaît peu, et pourtant ils sont parmi nous ! …

Georges-Antoine RochegrosseEn septembre a démarré un nouveau cycle de rendez-vous, les Rencontres du 3ème livre, consacrées aux collections patrimoniales de la bibliothèque. Ces visites sont l’occasion de présenter des livres anciens, des ouvrages du fonds breton, des livres d’artistes ou d’autres curiosités, en faisant la part belle à l’illustration.

Samedi 7 novembre à 11h, rendez-vous à la bibliothèque André Malraux pour une nouvelle rencontre au cours de laquelle vous pourrez découvrir quelques livres du XVIème siècle ! Le fonds ancien de la bibliothèque en compte plusieurs centaines désormais signalés sur le catalogue en ligne (voir notre article).

Au programme : gravures sur bois et reliures soignées, entre autres découvertes, avec un aperçu en images…

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Les soirées de l’éthique

4 novembre 2015

soirées de l'éthique 2Vendredi prochain 6 novembre à 18h30 à la bibliothèque André Malraux, la première séance des Soirées de l’éthique aura pour thème l’éthique des principes.

Ces séances animées par l’Espace de Réflexion Éthique en collaboration avec les Bibliothèques de Saint-Brieuc, s’adressent à tous ceux que la réflexion sur les problèmes éthiques d’aujourd’hui et les questions qu’ils posent intéresse.

Elles s’adressent aussi à tous ceux qui dans la pratique de l’aide et du soin se demandent sur quels principes et en référence à quelles valeurs se fonder pour décider au mieux de ce qu’il est bon de faire.

Quelle éthique pour notre temps ?

Le développement et les applications des nouvelles technologies, la dégradation de notre environnement naturel, le creusement des inégalités… nous interpellent individuellement et collectivement et nous conduisent à nous poser les questions :

Que faire pour bien faire ? ; Comment faire pour bien faire ? ; Et en fin de compte : comment vivre pour bien vivre ?

Ces questions introduisent la réflexion éthique ; elles n’ont sans doute jamais été aussi vivent et pressantes qu’aujourd’hui.

Mais quel est donc ce « bien » recherché ? D’après quel(s) critère(s) le déterminer au mieux dans les situations concrètes et singulières que nous vivons notamment lorsqu’il s’agit de la pratique de l’aide et du soin ?

Il n’est pas facile d’y répondre dans le contexte actuel : des sociétés multiculturelles où des univers de valeurs différents se côtoient, des sociétés libérales caractérisées par une conception individualiste de la liberté qui ouvre les portes au relativisme et fragilise l’autorité. Se pose alors dans ce contexte la question : de quels repères éthiques pouvons nous disposer pour juger au mieux ce qu’il est bon de faire ?

Plusieurs options peuvent alors se présenter ; elles représentent autant d’approches éthiques différentes ; parmi ces options nous en retiendrons d’abord trois : une éthique des principes qui propose des principes et des règles qui se prétendent universelles ; une éthique utilitariste caractérisée par la recherche du plus grand intérêt pour le plus grand nombre et pour chacun ; une éthique de la sollicitude et de la vulnérabilité caractérisée par le souci de l’autre et l’attention à l’être vulnérable et fragile.

L’examen successif de ces éthiques balisera l’itinéraire que nous vous proposons de parcourir au cours des quatre séances qui constituent Les soirées de l’éthique cette année.

La quatrième séance permettra de faire le point et de proposer, peut-être, une approche renouvelée de l’éthique, en tant qu’éthique appliquée.

Nous serons attentifs, au cours de ces séances, à favoriser au mieux le partage des points de vue dans une pratique du dialogue et de la réflexion critique dans le respect réciproque des personnes comme il se doit. La réflexion associera théorie et pratique. Pour ce faire nous prendrons appui sur l’examen des problèmes éthiques qui se posent dans les situations concrètes que nous pouvons rencontrer au quotidien.

Jean-Charles Sacchi.


Vous avez lu

17 octobre 2015

Samedi dernier, notre cercle des lecteurs Vous avez lu faisait rentrée littéraire à la bibliothèque André Malraux ! Au programme : beaucoup de nouveautés qui ne restent pas longtemps sur la table, n’hésitez donc pas à les réserver !

Voici les livres dont nous avons parlé (cliquez pour voir les résumés) :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et n’hésitez pas à nous rejoindre dans l’une ou l’autre des bibliothèques, chaque rencontre est unique !

Prochain Vous avez lu :
Samedi 21 novembre à 10h à la bibliothèque Albert Camus

> voir le programme 2015-2016


Lire et délire(s)

16 octobre 2015

Ça y est, la reprise de Lire et délire(s) s’est faite mardi 3 octobre à la bibliothèque André Malraux et notre fidèle Océane nous a retrouvé avec un plaisir partagé !

Océane nous a parlé de la trilogie Rouge Rubis de Kerstin Gier : ayant d’abord vu le film sorti en juin, elle s’est précipité pour lire le roman qui lui a encore plus plu : transmission, don de voyager dans le temps, relations d’amour et de trahison…

Marie-Claire a présenté 3 livres :

poulaire-3DPopulaire ? de Florence Hinckel (Rageot, 2015) > dispo ?

Mona et ses copines font leur rentrée en 5ème. Quelle étrange surprise de découvrir que les garçons ont effectué un classement des filles, où elle ne figure qu’en 8e position. Soizic, la favorite, va également devenir la plus populaire grâce à Facebook. Au fil de l’année scolaire, Mona va prendre ses distances pour mieux s’adonner à ses passions que sont la pratique de la danse et son chat. La popularité n’est-elle pas éphémère ?

Voici un roman bien ancré dans le réel de la vie collégienne qui peut susciter l’envie d’ouvrir le débat sur Facebook et les données personnelles.

Tu es libre ! de Dominique TorresTu es libre ! de Dominique Torres (Bayard jeunesse, 2008) > dispo ?

L’histoire se déroule au Niger. Amsy et sa famille sont esclaves de Touaregs. Un jour, au petit matin, alors qu’il recherche du bois pour chauffer le thé, il est abordé par un inconnu qui lui parle avec bienveillance de la loi contre l’esclavage et lui propose de le suivre à la ville pour y vivre libre avec mes siens. La liberté est un rude apprentissage lorsqu’on ne sait qu’obéir.

Ce roman nous incite à ne jamais fermer les yeux sur l’esclavage qui se perpétue encore aujourd’hui.

 

Dernière solution : Fuir ! de Marilù Zamora (Syros, 2006) > dispo ?

Dernière solution Fuir ! de Marilù ZamoraCe sont trois témoignages de réfugiés politiques : Asdrùbal Jimenez Vaca a quitté la Colombie en 1988 suite à de nombreuses menaces liées à son engagement syndical, il a obtenu l’asile politique au Royaume-Uni. Marilù Zamora, péruvienne exilée en France depuis les années 90, a souvent été inquiétée par la police de son pays à cause de l’engagement politique de son mari. Le Congolais Sylvestre Jean-Francois Souka, a commencé à avoir des ennuis avec le pouvoir politique en place alors qu’il était lycéen responsable d’un journal de classe. Il est ensuite venu étudier en France avant de devenir journaliste la télévision congolaise. En 1997, pour des raisons de sécurité, il a demandé l’exil politique à la France.

Ces trois témoignages sont suivis de documents très explicatifs sur le droit d’asile, depuis son origine sous l’Antiquité jusqu’à nos jours.

Et voici deux coups de cœur que j’ai présenté :

Les nouveaux malheurs de Sophie de Valérie Dayre (Médium, 2001) > dispo ?

les nouveaux malheurs de SophieLa jeune Sophie part en vacances avec sa mère chez sa tante. Alors qu’elle vit au milieu de nombreux frères et sœurs dans un univers assez étriqué, là elle découvre ce qui pour elle lui paraît le luxe : une grande maison un cousin et une cousine à qui ne rien ne manquent. Elle se surprend pour la première fois à avoir honte de sa mère. Elle est comme captivée par cette famille qui au prime abord l’accueille chaleureusement. Pourtant, au fil du temps Sophie va se faire happer par une relation malsaine avec eux ….

J’ai découvert ce roman par hasard, attirée par le titre, et j’y ai plongé sans m’arrêter : ce roman fait écho pour moi à un autre roman de Sophie Brasme, Respire (adapté au cinéma > voir notre article) qui évoque la perversité dans l’amitié. Ici on retrouve le même thème mais à un niveau plus jeune : de jeunes enfants qui ressemblent à des anges et qui n’en sont pas…

Signe distinctif rouxSigne distinctif roux de Anouk Bloch-Henry (Oskar, 2015) > dispo ?

La jeune Harold entre en 3e dans un nouveau lycée. Pas de bol, non seulement il est nouveau mais il est roux… Eh oui, il essaye de se faire discret mais la bêtise et la couardise des groupes sont tenaces contre un individu qui n’a pas la chance de se fondre dans la masse.

Cela pourrait être déprimant mais non car les jeunes ados sont pleins de ressources et le harcèlement dont est victime Harold se transforme en réaction pleine d’espoir et de vivacité pour nous tous : réagir face aux imbéciles de tous poils !

Voilà donc quelques bons romans susceptibles de plaire à nos jeunes lecteurs et lectrices… que l’on attend nombreux et plein d’envies pour les prochaines séances de Lire et délire(s), le 3 novembre à la bibliothèque Albert Camus et le 1er décembre à la bibliothèque André Malraux !

Cécile A.