Coup de coeur roman

D’ailleurs les poissons n’ont pas de pieds de Jon Kalman Stefansson > dispo ?

stefanssonLa séparation avec sa femme avait poussé Ari à fuir son pays l’Islande. Quelques années plus tard, il  est de retour car il  s’inquiète pour son père. Ce voyage en Islande est l’occasion de revenir sur son enfance et l’histoire de sa famille.  Il remonte celle-ci sur trois générations, toutes liées à la pêche, la seule activité possible à Keflavik, ce port perdu où « s’oppose la raison, le vent et la lave… » Mais l’intrigue de ce livre est une trame, presque un prétexte, utilisée par l’auteur pour partager de nombreuses réflexions sur le monde et les hommes. C’est une lecture très particulière, un roman remplit de poésie et de philosophie, qui invite à la réflexion. L’écriture est magnifique, je vous laisse apprécier  :

« A la fois excuse et justification de notre existence, à la fois provocation, accusation et cri, en dépit des paradoxes irréconciliables qui habitent chaque être humain, l’art est ce qui nous permet de vivre sans sombrer dans la folie… »

Un très beau roman, écrit par l’auteur islandais qui nous avait déjà beaucoup séduit avec sa trilogie : Entre ciel et terre, La tristesse des anges et Le coeur de l’homme. C’est un livre qui ne se dévore pas mais qui se déguste.

Laure.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :