Coup de coeur roman

Fiançailles de Chloé Hooper (Bourgois, 2013) > dispo ?

fiancaillesLiese Campbell a quitté l’Angleterre pour fuir ses dettes. Elle s’installe en Australie et travaille avec son oncle qui possède une agence immobilière. Elle fait visiter des appartements à Alexander, un riche fermier, et entame avec lui une liaison « rémunérée ». Elle s’invente un passé de prostituée qui relève plus du fantasme que du mensonge. Mais Alexander ne semble pas considérer cette histoire comme un jeu. Prise d’un malaise de plus en plus profond, Liese décide de rentrer en Angleterre afin de mettre un terme à cette comédie. Alexander lui propose alors un dernier week-end avec lui dans sa propriété au milieu du bush. Malgré ses réticences la somme proposée achève de la convaincre.

S’ouvre alors un huis-clos où le prince n’est pas si charmant et la demeure n’est pas le plus beau des royaumes. Le doute envahit Liese qui ne sait plus très bien qui elle est. Le lecteur lui-même en vient à se demander qui lui ment. Chloé Hooper distille un parfum lourd de suspicion et l’atmosphère se fait pesante. Ce qui avait commencé comme une histoire d’amour quelque peu érotique se transforme en thriller psychologique, élégant et sophistiqué. Parachevant cette atmosphère de sourde menace, Chloe Hooper plante un décor romanesque singulier : celui du bush australien, mystérieux et sauvage. Se dérobant toujours en partie à la compréhension du lecteur, les deux personnages sont à la fois angoissants et fascinants dans leurs ambivalences.

Gwenaëlle.

A lire aussi du même auteur : Grand homme : mort et vie à Palm Island (Bourgois, 2009)


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :