Coup de coeur manga jeunesse

A silent voice de Yoshitoki Oima (Ki-oon) > dispos ?

Shoko Nishimiya, sourde depuis sa naissance, est transférée dans une nouvelle école. Elle s’emploie à surmonter ses difficultés mais, malgré ses efforts pour s’intégrer dans ce nouvel environnement, rien n’y fait : les persécutions se multiplient, menées par un élève de sa classe, le détestable Shoya Ishida. Exaspéré par cette jeune fille qui ne sait pas communiquer avec sa voix, Shoya décide de consacrer toute son énergie à lui rendre la vie impossible. S’il arrive effectivement à ses fins, il devra lui même vivre un retour de bâton inattendu…


Un récit sensible et subtil qui soulève un questionnement profond sur le désœuvrement, les tourments de l’adolescence, le handicap (ici la surdité) et de façon plus large la différence, l’exclusion et le harcèlement en milieu scolaire, mais aussi la rédemption, l’introspection… Le tout avec un trait de graphisme doux et bien lisible. Une série marquante.

A partir de 12 ans.

Camille.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :