Coup de coeur BD

Petit : Les Ogres-Dieux t.1 de Hubert et Bertrand Gatignol (Soleil / Métamorphose, 2014) > dispo ?

PetitCouvEnvahis que nous sommes par les trolls, les elfes, les vampires, les nains, les garous et toute la ménagerie de la néo-fantasy pseudo-gothique (bon ok, j’arrête), il est parfois difficile de s’extasier devant les nouvelles tentatives plus ou moins calibrées qui encombrent le marché. Mais celle-ci, qui a fait l’unanimité (dernièrement primée aux Utopiales), n’est vraiment pas comme les autres. Et pourtant, l’affaire est on ne peut plus classique : un enfant né « petit » au château des ogres, et qui pour grandir devra bien sûr faire face à son terrifiant roi de père.

BD-Ogre-planche

C’est justement dans un certain retour au noir profond du conte traditionnel que les auteurs surprennent, n’hésitant pas à engloutir et déchirer les chairs les plus tendres, donnant forme aux peurs primordiales de l’enfance, le tout dans un univers incestueux et décadent, où l’on devine aussi la magie du grand Rabelais. Plutôt porté jusqu’ici sur les publications jeunesse, Gatignol impose son trait clair et dynamique sans effort, là où on aurait imaginé (bien à tort) un dessin plus épais ou plus sombre. Orienté avec maestria, notre regard circule de haut en bas dans chaque recoin de ce château immense et vertigineux, les épreuves de Petit étant savamment temporisées par des cartons narratifs encadrant chaque chapitre, donnant à chaque personnage – même les plus horribles – une épaisseur intrigante.

Arnaud.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :