Les soirées de l’éthique

soirées de l'éthique 2Vendredi prochain 6 novembre à 18h30 à la bibliothèque André Malraux, la première séance des Soirées de l’éthique aura pour thème l’éthique des principes.

Ces séances animées par l’Espace de Réflexion Éthique en collaboration avec les Bibliothèques de Saint-Brieuc, s’adressent à tous ceux que la réflexion sur les problèmes éthiques d’aujourd’hui et les questions qu’ils posent intéresse.

Elles s’adressent aussi à tous ceux qui dans la pratique de l’aide et du soin se demandent sur quels principes et en référence à quelles valeurs se fonder pour décider au mieux de ce qu’il est bon de faire.

Quelle éthique pour notre temps ?

Le développement et les applications des nouvelles technologies, la dégradation de notre environnement naturel, le creusement des inégalités… nous interpellent individuellement et collectivement et nous conduisent à nous poser les questions :

Que faire pour bien faire ? ; Comment faire pour bien faire ? ; Et en fin de compte : comment vivre pour bien vivre ?

Ces questions introduisent la réflexion éthique ; elles n’ont sans doute jamais été aussi vivent et pressantes qu’aujourd’hui.

Mais quel est donc ce « bien » recherché ? D’après quel(s) critère(s) le déterminer au mieux dans les situations concrètes et singulières que nous vivons notamment lorsqu’il s’agit de la pratique de l’aide et du soin ?

Il n’est pas facile d’y répondre dans le contexte actuel : des sociétés multiculturelles où des univers de valeurs différents se côtoient, des sociétés libérales caractérisées par une conception individualiste de la liberté qui ouvre les portes au relativisme et fragilise l’autorité. Se pose alors dans ce contexte la question : de quels repères éthiques pouvons nous disposer pour juger au mieux ce qu’il est bon de faire ?

Plusieurs options peuvent alors se présenter ; elles représentent autant d’approches éthiques différentes ; parmi ces options nous en retiendrons d’abord trois : une éthique des principes qui propose des principes et des règles qui se prétendent universelles ; une éthique utilitariste caractérisée par la recherche du plus grand intérêt pour le plus grand nombre et pour chacun ; une éthique de la sollicitude et de la vulnérabilité caractérisée par le souci de l’autre et l’attention à l’être vulnérable et fragile.

L’examen successif de ces éthiques balisera l’itinéraire que nous vous proposons de parcourir au cours des quatre séances qui constituent Les soirées de l’éthique cette année.

La quatrième séance permettra de faire le point et de proposer, peut-être, une approche renouvelée de l’éthique, en tant qu’éthique appliquée.

Nous serons attentifs, au cours de ces séances, à favoriser au mieux le partage des points de vue dans une pratique du dialogue et de la réflexion critique dans le respect réciproque des personnes comme il se doit. La réflexion associera théorie et pratique. Pour ce faire nous prendrons appui sur l’examen des problèmes éthiques qui se posent dans les situations concrètes que nous pouvons rencontrer au quotidien.

Jean-Charles Sacchi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :