Coup de coeur roman

Corps étranger de Adriana Lunardi (Joëlle Losfeld, 2015) > dispo ?

Corps étranger de Adriana LunardiMariana est une artiste peintre âgée qui s’est retirée du monde à la mort de son frère des années auparavant. Elle travaille sur une plante très rare, la bromélie qui ne fleurit qu’une seule fois. Mais pour achever son grand œuvre il lui manque une couleur. Alors elle contacte José, un galeriste de Rio qui fut également le compagnon de son frère. C’est par ce biais qu’elle va rencontrée Manu, une jeune photographe qui vit en funambule entre la vie et la mort, atteinte d’un fort diabète.Chaque personnage semble vivre par la force des choses, une vie empruntée, qu’il n’a pas vraiment choisi. Obsédée par l’accomplissement de sa tâche, Mariana persiste dans sa défiance au monde, inconsolable.

Comment se délester de l’encombrement des souvenirs, ne plus être en  déshérence. Les lieux gardent des secrets : quand Manu apporte le sésame, elle retrouve Mariana dans la maison de José. La peintre entend « le reproche des forêts » si elle échoue dans son œuvre. Les deux femmes, de concert, iront à la rencontre de l’espèce rare, fleur en forme de nid. Puis elles régleront leur sablier personnel: l’une une souffrance à guérir, l’autre vivre avec des révélations. C’est la réunion de ces deux femmes qui va enclencher une petite révolution : « Sa simple présence a activé un nouveau mécanisme, comme lorsqu’un corps étranger envahit un système stable ».

Chez Adriana Lunardi, pas d’exotisme, une littérature du risque où la phrase suit un rythme, les chapitres se ferment en un claquement grave.

Gwenaëlle LC.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :