Coups de coeur documentaires

Squaws, la mémoire oubliée de Patrick Deval (Hoëbeke, 2014) > dispo ?

squawsAvec cet ouvrage, Patrick Deval retrace l’histoire des tribus indiennes d’Amérique du nord en s’intéressant aux femmes, restées souvent en marge de l’histoire mais qui tenaient aussi des rôles majeurs au sein des tribus (chamanes, négociatrices, guerrières…). Le texte croise des aspects multiples (histoire, vie quotidienne, traditions, métissage) et dresse au fil des pages le portrait de femmes au destin exceptionnel et méconnu. Aujourd’hui des femmes indiennes s’attachent à défendre l’héritage de leurs peuples en étant artistes, romancières, avocates, enseignantes ou essayistes. Un livre qui incite à se plonger dans les écrits de ces femmes d’hier ou d’aujourd’hui, mentionnés dans une importante bibliographie.

in-the-land-of-head-huntersAu-delà d’un texte éclairant, l’autre force de cet ouvrage est sa riche iconographie. On y trouve, entre autres, des reproductions des clichés d’Edward S. Curtis, photographe et ethnologue américain qui a documenté la vie des tribus amérindiennes d’Amérique du nord. Il a ainsi traversé les Etats-Unis à maintes reprises sur environ 30 ans pour rencontrer des membres de 80 tribus différentes. On estime qu’il a rapporté de ses expéditions plusieurs dizaines de milliers de clichés dont bon nombre peuvent être redécouverts en ligne.

Il a également réalisé un film rare, à mi chemin entre documentaire et fiction, à l’heure où le cinéma n’en n’était qu’à ses débuts : In the land of the head hunters. A partir d’anciennes copies restaurées, on peut aujourd’hui redécouvrir ce film de 1914 en DVD, tourné avec les Kwakiutl, une tribu de l’île de Vancouver. A l’occasion de la restauration du film, le musicien Rodolphe Burger a composé une nouvelle bande originale, dont on a un aperçu dans la bande annonce qui suit :

Pour prolonger la thématique on peut parcourir le catalogue de l’exposition Indiens des plaines qui était présentée l’an dernier au Musée du Quai Branly à Paris, et début 2015 au Metropolitan Museum of Art de New-York.

catalogue-d-exposition-indiens-des-plaines-musee-du-quai-branlyCette exposition rassemble près de 140 objets et œuvres d’art provenant de l’artisanat des populations amérindiennes de la région des grandes plaines (un territoire vaste qui s’étend des provinces canadiennes au Texas, et du bassin du Mississipi aux Rocheuses). Un panorama éclectique – avec une sélection d’objets datés du 16ème au 20ème siècle décrits avec précision – qui permet d’aborder vie quotidienne, culture et croyances à travers l’artisanat.

Anne-Laure.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :