Coup de coeur documentaire

La parole contraire de Erri De Luca (Gallimard, 2014) > dispo ?

La parole contrairePublié toute fin 2014, ce petit opus a pour objet de faire le point sur la mise en examen d’Erri De Luca dans l’affaire du TGV de la vallée de Suse.

Un rapide rappel des faits : une société française (la LTF) engage la construction d’une ligne ferroviaire à grande vitesse reliant Lyon à Turin, traversant donc le val de Suse. Outre les dégâts sur le paysage il s’y concentre des gisements d’amiante. Comme s’est souvent le cas dans ce genre de procédure, un collectif se crée contre ce projet.

Ce qui est reproché à Erri De Luca est d’avoir incité au sabordage du dit projet. Et c’est sur ce chef d’accusation que l’auteur répond : non, il ne s’agit pas d’appeler à des actes terroristes, mais d’entraver. Une question de vocabulaire et de définition par l’un des plus grands auteurs italiens de sa génération.

A l’heure où des chefs d’état ont défilé à grand renfort de publicité contre les atteintes à la liberté de la presse, il y aurait de quoi sourire…

Erri de Luca risque un à cinq ans de prison pour ses prises de parole, et il résume ainsi :  » J’accepte volontiers une condamnation pénale, mais pas une réduction de vocabulaire ».

Gwenaëlle LC

A lire sur le blog : notre coup de cœur sur Le tort du soldat

Publicités

One Response to Coup de coeur documentaire

  1. […] > notre coup de cour sur La parole contraire […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :