Coup de coeur roman

Vernon Subutex 1 de Virginie Despentes (Grasset, 2014) > dispo ?
 
Vernon 1Vernon a travaillé pendant 25 ans comme disquaire. L’arrivée de la musique en ligne a détruit son avenir professionnel. Après la fermeture de sa boutique, il a commencé par revendre son stock sur Internet, puis les difficultés ont commencées… Expulsé de chez lui, Vernon reprend contact avec ses anciennes relations, pour la plupart des anciens clients de son magasin…

Le roman rassemble une galerie de personnages dont l’auteur dépeint les failles avec précision et justesse. Cette faune parisienne est hétérogène, troublante, dérangeante mais tellement vivante. Virginie Despentes pousse leurs travers jusqu’à l’extrême, presque jusqu’à l’écœurement.

Cette plongée dans la déchéance sociale, puis humaine, met le lecteur mal à l’aise. Il espère toujours que la fiction reprenne le dessus et améliore la situation de Vernon. Mais Virginie Despentes opte pour un réalisme plus dur, qui s’abat implacablement sur la destinée de son personnage.

C’est le retour de Virginie Despentes. Son dernier roman Apocalypse Bébé avait été récompensé par le Prix Renaudot en 2010. Plus de 20 ans après son premier roman polémique Baise-moi, Virginie Despentes conserve son style  percutant, mais elle semble plus apaisée et son écriture a gagné en maturité. Son intrigue est dirigée et maîtrisée. C’est un très bon roman mais il faut apprécier le côté sombre et trash de l’auteur. Nous attendons avec impatience la suite prévue pour le mois de Mai.

Laure.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :