Coup de coeur BD

Moi, assassin d’Antonio Altarriba et Keko (Denoël Graphic, 2014) > dispo ?

Moi assassin d'Antonio Altarriba et KekoEnseignant d’histoire de l’art dans une université du pays basque, Enrique Rodriguez dirige notamment un groupe de recherche sur la douleur et la cruauté dans la peinture occidentale. Mais sa vraie passion est plus radicale : cet homme assassine ses victimes depuis de nombreuses années avec intelligence et passion, considérant l’assassinat comme un des Beaux-Arts.

« Tuer est un art, tuer n’est pas un crime », telles sont les premières paroles de son long monologue.

Antonio Altarriba, l’auteur de L’art de voler, nous plonge avec froideur et rigueur dans le monde d’Enrique. Le dessin de Keko, en noir et blanc, parfois accompagné de tâches rouge sang, est très beau.

Un très bon thriller psychologique doublé d’une approche de l’art synonyme de folie ultime mais aussi d’une critique acerbe du monde universitaire et de ses rivalités.

Ce roman graphique a obtenu le prix de l’ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée) en 2014.

Cathy.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :