Coup de coeur musique

« Every time I argue with a fool, i always lose »

Trois ans après Ventriloquizzing, Fujiya & Miyagi sort en 2014 son cinquième album, Artificial Sweeteners. Entre les deux, le single Ecstatic Dancer annonçait la couleur : le prochain album serait plus dansant et uptempo que son prédécesseur. Sinon la formule du quatuor originaire de Brighton reste la même : un rock électronique nourri à l’électronica d’Aphex Twin et au krautrock de Can et Neu!, dont la voix monocorde du chanteur renforce le côté hypnotique. David Best a une façon nonchalante de poser sa voix (qui n’est pas sans rappeler celle de Robert Nadja/3D de Massive Attack) qui fait partie intégrante de l’ADN des morceaux.

9 morceaux (dont deux bons instrumentaux) garantis sans édulcorants artificiels, qui sont autant d’invitations à pousser les meubles et à transformer votre salon en dancefloor.

Eric L.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :