Coup de cœur roman

Les mots qu’on ne me dit pas de Véronique Poulain (Stock, 2014) > dispo ?

Les mots qu'on ne me dit pas« “ Salut, bande d’enculés ! ”

C’est comme ça que je salue mes parents quand je rentre à la maison.

Mes copains me croient jamais quand je leur dis qu’ils sont sourds.

Je vais leur prouver que je dis vrai.

“ Salut, bande d’enculés ! ” Et ma mère vient m’embrasser tendrement. »

Véronique Poulain signe ici son premier roman, son autobiographie. Elle y raconte son expérience entre deux mondes : celui silencieux et pourtant bruyant de ses parents sourds et le sien. On y suit son parcours de sa naissance à sa vie de femme, elle nous livre ses sentiments parfois mitigés à l’égard du monde des sourds entre amour et haine. Elle le fait avec un humour très corrosif, parfois un peu noir mais avec un tel style qu’on attend une seule chose : qu’elle réitère l’expérience de l’écriture.

Gwenaëlle G.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :