Coup de coeur roman ados

Après la vague d’Orianne Charpentier (Gallimard, 2013) > dispo ?

« Les années s’écoulent, nous consommons nos jours, nous dévorons notre insouciance à grandes bouchées voraces (…) jusqu’à ce qu’une vague nous engloutisse ; qu’elle nous broie, qu’elle nous lâche et nous rejette, pour nous remettre au monde, nu comme un nouveau-né, et tout recommencer, autrement. »

Après la vagueIl fait beau ce jour-là, toute la famille de Maxime profite de la terrasse de l’hôtel. Ses parents veulent aller visiter un temple mais il réussit à convaincre sa sœur jumelle, Jade, de rester avec lui sur la plage. Tout est tranquille jusqu’à ce qu’une vague apparaisse; énorme, elle engloutit tout sur son passage… Et Jade va lâcher la main de son frère…

Cette histoire, c’est celle que plusieurs familles ont vécu en 2004 lors du tsunami qui a ravagé l’Asie du Sud Est. C’est l’histoire d’une reconstruction face à l’inexplicable, l’incompréhensible. A son retour en France, Maxime lui ne voit pas d’avenir et est rongé par la culpabilité. Il est plus que jamais perdu dans ce monde d’après la vague.

Roman court que l’on lit sans s’arrêter avec dans la tête toutes les images terribles vues en 2004, Après la vague nous laisse bouleversé.

Gwenaëlle G.

> retrouvez sur le site de l’Express l’interview de l’auteur, Orianne Charpentier

A lire sur le blog :

> Tsunami de Jean-Denis Pendanx et Stéphane Piatzszek

Sur le même sujet :

> la bd La colère de l’eau de David de Thuin

> le film The impossible de Juan Antonio Bayona avec Naomi Watts et Ewan McGregor

> Le roman D’autres vies que la mienne d’Emmanuel Carrère

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :