Coup de coeur roman

Les bonnes gens de Lair Hunt (Actes Sud, 2014) > dispo ?

Les bonnes gens1910. Au crépuscule de sa vie, une femme se souvient. Elle s’appelle Ginny. Autrefois, elle était surnommée « Scary Sue ». Scary, qui vient de sa cicatrice, Scary, aussi, comme celle qui fait peur.

A quatorze ans, quelques années avant la guerre de Sécession, Ginny se marie avec un cousin éloigné, Linus Lancaster. Il lui a promis une grande propriété, une vie de princesse, mais elle se retrouve dans une ferme isolée du Kentucky, dans un élevage de porcs. C’est bien à eux seuls que le maître des lieux est capable de témoigner quelques égards. Sinon, c’est un être abject. Un tyran domestique. Un véritable porc qui maltraite ses esclaves noirs et sa femme. Prenant prétexte d’une hypothétique stérilité de Ginny, il se met à abuser sexuellement de ses deux domestiques noires, Cleome et Zinnia, qu’il appelle ses « filles ». Ces esclaves sont la seule compagnie de Ginny. Délaissée, rongée par la jalousie, elle entreprend de rivaliser avec son mari en termes d’atrocités et fait des deux jeunes femmes ses victimes.

Un jour, Linus est assassiné. Les rôles s’inversent alors. Les esclaves vont s’en prendre à la jeune veuve. Les victimes deviennent bourreaux, les bourreaux victimes. Tout a changé, mais rien n’a changé. Au contraire. Les anciennes esclaves semblent se faire un plaisir à exploiter celle qui fut la femme de leur tortionnaire (et leur tortionnaire) avec une cruauté au moins égale à celle qu’elles ont subie. Il n’y a aucun pardon. Aucune tentative de réconciliation, aucune rédemption possible.

Gwenaëlle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :