Coup de coeur roman

Tempête : Deux novellas de Jean-Marie Le Clézio (Gallimard, 2014) > dispo ?

Tempête de Jean-Marie Le ClézioLes deux novellas de Tempête sont bien les deux faces d’un même drame. Des filles, comme souvent dans l’œuvre de Le Clézio, graciles adolescentes avançant vers leur vie de femmes chargées de lourds traumas.

Dans Tempête, sur l’île d’Udo, la mer, vorace et impétueuse, fait régner une sourde terreur. L’élément entretient avec les femmes une relation dangereuse, faussement complice. Des plongeuses de fortune s’y aventurent pour lui arracher les coquillages qu’elles vendront aux touristes, et parfois des femmes suicidaires lui confient leur corps à jamais. C’est ce qui est arrivé à la compagne de Philip Kyo, écrivain de retour sur le rivage, des années après cette funeste disparition. Une fillette le rejoint tous les jours, pour lui tendre un miroir innocent, et le délivrer de ses tourments. J.M.G. Le Clézio n’a mis que des teintes sombres sur sa palette d’écrivain –, mais étincelantes. Comme des gouttes qui forment un océan, les mots nuit, vent, tempête se répètent sans cesse pour lui donner sa force et sa couleur.

Tandis qu’Une femme sans identité montre la dérive de Rachel, maltraitée par sa mère d’adoption et probablement née d’un viol. Ici on s’éloigne de l’océan pour s’ancrer dans la réalité bétonnée de la banlieue parisienne, où deux demi-sœurs venues d’Afrique découvrent la brutalité de l’exil. Cette fois, les corps ne sont pas engloutis, ils se cognent et se blessent sur le pavé. La langue de Le Clézio se fait alors plus dure, plus cassante. Mais l’écrivain voyageur a toujours quelques embruns de côté, une réserve d’ailleurs qu’il offre en secours aux personnages affligés.

Gwenaëlle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :