Coup de coeur roman

Le duel de Arnaldur Indridason (Métailié, 2014) > dispo ?

Le Duel d'Arnaldur IndridasonReykjavik, 1972, durant l’été. Dans un petit cinéma de quartier un jeune adolescent, à priori sans histoires, est retrouvé assassiné à l’arme blanche. Le Commissaire Marion Briem est chargé de l’enquête.

Durant la même période, la finale du championnat mondial d’échecs doit avoir lieu dans la ville entre grands joueurs renommés, l’Américain Fischer et le Russe Spassky. Reykjavik est remplie de touristes venus assister à l’évènement et le grouillement humain ajoute à l’agitation ambiante. L’affaire tourne au roman d’espionnage sur fond de Guerre Froide.

Marion Briem, personnage taciturne et complexe, voit ressurgir de nombreux souvenirs d’une enfance qui n’a pas toujours été de tout repos: frappé par la tuberculose enfant, il a effectué de multiples séjours en sanatoriums, où il a perdu des amis chers, et comme souvent dans les romans d’Arnaldur Indridason, les thèmes de l’absence et de la solitude reviennent, lancinants et récurrents.

Souvenirs douloureux et enquête palpitante s’entremêlent pour nous livrer un récit dont l’ambiance et l’épaisseur des personnages ne nous lâchent pas jusqu’au déroulement final.

Gwenaëlle.

> d’autres coups de cœur roman d’Arnaldur Indridason : ici , et

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :