Coup de coeur roman

Un homme ça ne pleure pas de Faïza Guène (Fayard, 2014)
> dispo ?

Un homme ca ne pleure pasNé à Nice de parents algériens, Mourad voudrait se forger un destin.
Son pire cauchemar : devenir un vieux garçon obèse aux cheveux poivre et sel, nourri par sa mère à base d’huile de friture. Pour éviter d’en arriver là, il lui faudra se défaire d’un héritage familial pesant. Mais est-ce vraiment dans la rupture qu’on devient pleinement soi-même ?

A travers la singularité de ses personnages, Faïza Guène nous présente, non seulement différentes formes d’intégration et d’adaptation dans la société française, mais surtout leurs plus grandes difficultés : trouver sa place au sein d’un foyer déraciné. Elle montre à quel point la construction de soi est difficile lorsqu’il faut conjuguer l’héritage familial avec l’identité de la société dans laquelle on vit. L’auteure traite un sujet complexe avec beaucoup d’humour et de légèreté.

Elodie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :