Coup de coeur roman

Le linguiste était presque parfait de David Carkeet (Monsieur Toussaint Louverture, 2013) > dispo ?

Le linguiste était presque parfaitSon apparence est celle d’un polar : l’intrigue tourne autour de la mort du linguiste Arthur Stiff, dont le cadavre est retrouvé, crâne scalpé, dans le bureau de son collègue Jeremy Cook. Leur lieu de travail : un institut de recherche qui fait aussi office de crèche.

« Nous nous intéressons à l’acquisition du langage, des premiers babillements jusqu’à une maîtrise plus aboutie de la langue. (…) La seule différence avec une autre crèche, c’est qu’ ici, il y a sept linguistes qui rôdent dans les couloirs, les salles de jeu, à côté des tables à langer et sous les berceaux, qui écoutent les suffixes verbaux, la glottalisation et tout un tas de trucs du même ordre », explique Cook à un journaliste. Ce dernier va bientôt disparaître, pour être découvert noyé dans la rivière Wabash, le corps lesté par la machine à écrire… du même Cook.

Lequel, soupçonné par chacun, a tout intérêt à mener sa propre enquête, parallèle à celle du commandant Leaf, formidable avatar du flic bourru et imprévisible. Elle passe par l’analyse du langage, des adultes mais aussi des enfants, qui font office de babillants témoins. Transformation d’un idiome quand il passe d’une personne à une autre, expressions non verbales qui accompagnent l’émission d’une phrase, manière de prononcer une diphtongue, « mboui » montant (qui signifie le contentement chez l’un des petits sujets d’observation) ou « mboui » descendant (manifestation de rejet)… Tout peut faire office d’indice dans ce roman qui traite son intrigue policière avec une indolence réjouissante.

Magali.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :